Comme chaque année en février, la ville de Clermont-Ferrand se met aux couleurs du court-métrage. Cette 41e édition a encore tenu toutes ses promesses avec une programmation riche et variée, nous vous conseillons d’aller faire un tour sur le site pour en mesurer toute l’ampleur. Pour cette raison, nous nous concentrerons sur la sélection de courts-métrages du prix SNCF du polar .

Quand on pense au cinéma italien, ce sont d’abord les grands maîtres du milieu du XXe siècle qui viennent en tête, les Rossellini, Visconti, Pasolini, Fellini, Scola, etc. Mais le cinéma contemporain italien, à quelques rares exceptions à l’instar de Nanni Moretti, est plutôt discret sur nos écrans français. Et encore plus dans le genre du polar. Alors voici quelques films à (re)découvrir…

C’était en février 2013, il y avait le nouveau film de ce réalisateur incontournable qui était sorti depuis quelques semaines, et tout le monde se devait d’aller le voir. Parvenir à pénétrer dans une salle bondée pour voir « ce nouveau film de » c’était toute une aventure, il fallait braver les longues files d’attente se prolongeant jusque sur le trottoir du cinéma, et survivre au froid, mais chacun, critiques, amis, facteurs et épiciers, vous assuraient que ce film était le Graal…. Je l’ai détesté.